Livre d'or


 
Meyer Guy 
20.03.2018, 10:12:32
email.png 
J'ai assisté avec plaisir au concert de Pfaffenheim, ce dimanche 18 mars. J'aime particulièrement cette oeuvre de Dvorak. Elle est interprétée par de nombreux ensembles, accessibles sur Youtube.
Cependant, l'église de Pfaffenheim fut-elle le cadre idéal pour son exécution? La puissance de l'orchestre et la masse chorale ont largement envahi l'espace de cette pourtant grande église, au point que l'acoustique est devenue réverbération des sons sous les voûtes de la nef. Placé vers l'arrière j'avais du mal à entendre les magnifiques passages en "piano", ainsi que les solistes. La Mezzo était quasiment inaudible. Les nuances étaient "avalées" par un orchestre encore trop puissant. J'ai compté 6 contre-basses!
Cette oeuvre religieusement romantique a été servie par un ensemble "choeur+orchestre" méritoire, sous la direction magistrale d'un JMC toujours en grande forme musicale.
Grand merci pour ce moment de rêve et vives félicitations aux exécutants...tes.: 

Meyer Guy 
03.04.2017, 21:21:04
email.png 
Ayant entendu "Paulus" précédemment, je ne suis pas retourné à Dannemarie. Mais je suppose que la prestations fut aussi excellente qu'à Mulhouse.
Mais je reviens ici à l'oeuvre de Cherubini.
Pour me préparer à l'audition de son "Requiem" (que je ne connaissais pas) j'ai trouvé sur youtub deux interprétations. La première dans le cadre de la cathédrale de Ravenne, sous la direction de l'exubérant et si élégant de Ricardi MUTI. La seconde dans la basilique St Paul, à Rome, devant un parterre de calottes rouges et violettes, à la tête d'un auditoire pieusement recueilli. MUTI a le sens de la grandeur et même de la grandiloquence...Un choeur d'au moins 200 personnes. A Rome, on a le sens de la liturgie en un lieu aussi digne où la raideur se dispute avec l'ennui. Bref, je ne fus pas enthousiasmé pour ce "Requiem" que je venais de découvrir. Je trouvais que Maestro MUTI avait du mal à faire démarrer la masse de ses choristes.
J'attendais donc le C3F et son sympathique chef, JMC, au tournant.
Le "live" a quand même l'avantage de faire découvrir une oeuvre différemment que par le truchement d'un CD ou par Internet. L'ennui dont je craignais l'assaut, s'effaça rapidement pour laisser la place à l'émotion et le plaisir de goûter une belle musique. L'ambiance du concert créée par la qualité musicale des exécutants m'a fait aimer ce "Requiem" qui se situe au niveau des plus grands, Mozart et Verdi, entre autres.
Merci à JMC, aux choristes et aux instrumentistes pour le résultat d'un travail intense et passionné.
Vous faites partie des vrais humanistes dont notre monde tourmenté a besoin!
Amitiés à vous tous et toutes.  

Félicitations
Assaf 
04.10.2016, 11:22:34
email.png 
Salut
Je suis très ravi de découvrir votre très riche qui m'a vraiment émerveillé.
Mon nom est Assaf Kossi KUSIAKU.
Je suis maître de choeur d'une chorale à Lomé TOGO et j'aimerais avoir un partenariat avec vous pour d'éventuelles échanges. J'aimerais aussi, si possible avoir la version française des partitions de "Messie" de Handel.
Merci et soyez richement bénis.
mawuena1990@yahoo.fr
 

Meyer Guy 
02.02.2016, 09:42:16
email.png 
Après avoir découvert J-S BACH, ses Cantates et ses Passions, (après des décennies de silence!) Mendelssohn a su traduire sous une nouvelle inspiration musicale l'histoire du très étonnant et mystérieux retournement de Paul sur le chemin de Damas. Son approche du christianisme l'avait sans doute éveillé à un certain piétisme teinté de romantisme... L'époque le voulait ainsi !
Le chœur des Trois Frontières, soutenu par les jeunes Musiciens d'Europe, a su traduire ces sentiments lors de son concert du 30 janvier 2016 à Altkirch.
J'ai apprécié la justesse des voix (surtout les soprani) et aimé l'excellence des quatre solistes au choix judicieux. Quant à Jean-Marie Curtis, c'est un maître horloger comme on les aime en Suisse ! La précision de sa gestuelle est toujours impressionnante. Il a réussi à hausser cette œuvre majeure, et difficile, au niveau des professionnels.
J'ai également apprécié la « swiss-touch » de JMC qui a donné aux solistes une mobilité faisant fi du traditionnel alignement figé en première ligne !
Dans l'immense église d'Altkirch on ne pouvait qu'être « baigné » dans la musique tant l'acoustique était enveloppante , peut-être de trop, seul regret. Si les bancs avaient été pleinement occupés, la résonance aurait sans doute été différente , on ne peut donc que regretter l'absence remarquée des altkirchois en particulier (et des sundgauviens en général) tout en comprenant que la déplorable météo n'incitait pas à quitter la chaleur du foyer. Or le travail effectué mériterait bien un soutien plus massif.
Félicitations et merci à tous et toutes pour ces instants de beauté. 

Concert de Huningue : Somptueux
Guy 
30.09.2013, 11:07:24
Le « Ein Deutsches Requiem » de Brahms était émouvant, le Requiem de Mozart était somptueux !
Je reconnais que JMC sait donner à ses concerts un relief particulier et imprimer sa marque spécifique.
J’ai adhéré avec enthousiasme aux interprétations de la « Eroica » et bien sûr du Requiem, œuvre pouvant être qualifiée d’ « opéra de la mort » avec ses accents vibrants et d’autres pleins de sérénité et d’apaisement. Donc, rien de morbide.
Chapeau aux quatre solistes dont la prestation pouvait concurrencer sans complexe des professionnels.
Seul « bémol » (si j’ose dire…) : l’église de Huningue aurait du être deux fois plus grande pour pouvoir mieux accueillir la puissance de l’orchestre et l’ampleur du chœur. A quand le prochain concert ?
Guy
 

1   2   3   4   Fin >>

 
   Guestbook plugin, Ver. 0.8c beta by QualiFIRE   
 

 
 
 
Choeur des trois frontières